(1115 lectures)
aucune note

Les sucres intrinsèques des fruits et légumes seraient tout aussi cariogènes que les autres - Caries Res - 30/05/2012

Une idée très répandue est que les sucres « intrinsèques » des fruits et des végétaux (c’est-à-dire les sucres présents dans les membranes cellulaires, essentiellement le fructose, le glucose et le sucrose) sont moins cariogènes que les sucres « extrinsèques », encore appelés « libres ».

Une expérimentation utilisant un appareil dentaire très spécial supportant des blocs d’émail dentaire humain déjà partiellement déminéralisé suggère qu’il n’en est rien. Les volontaires qui ont accepté de porter ces appareils ont consommé successivement l’un des aliments testés (pomme, orange, raisin, tomates), sous forme solide ou sous forme de jus de fruits ou de légumes, 7 fois par jour pendant des périodes de 10 jours, entrecoupées de périodes de repos d’une semaine. La minéralisation des plaques d’émail était mesurée par microradiographie avant et après chaque période de test. Tous les aliments testés ont provoqué une déminéralisation, aucune différence n’étant observée à cet égard entre les fruits et légumes entiers et leur jus.

Les auteurs estiment donc que les sucres intrinsèques sont tout aussi cariogènes que les sucres extrinsèques et précisent que les recommandations sur l'usage des dentifrices au fluor doivent donc s'appliquer quelle que soit l'origine des sucres ingérés.

Comparison of the effects of whole and juiced fruits and vegetables on enamel demineralisation in situ.

Issa A.I., Toumba K.J., Preston A.J., Duggal M.S. Caries Res, 2011, vol. 45, No. 5, pp. 448-452.


Type de document : Brève Nutrition
Auteur(s) : ISSA AI
Document support : Brèves Nutrition N° 47 - Mars 2012 - N47015
Evaluer cet article  
Recommander   |   Ajouter à mes documents
GoogleNewsLevitra Online