A la Une de ce numéro des Brèves du Sucre, une mise au point faite par un groupe d’experts sur la recommandation de l’Anses pour les apports en sucres totaux (hors lactose). Cet article vous permettra de comprendre l’origine de cette recommandation et la différence avec la recommandation de l’OMS qui porte sur les apports en sucres libres (sucres ajoutés + sucres des jus de fruits).

Pour le mangeur, ces chiffres et pourcentages sont difficiles à comprendre et la chasse aux sucres peut devenir anxiogène. Il est bon de rappeler que ces chiffres sont des repères et que dans le quotidien, l’équilibre alimentaire se fait sur une journée, une semaine, voire plus. Par ailleurs, les liens entre l’index glycémique (IG) et la santé font toujours l’objet de nombreuses recherches, visant à employer l’IG comme outil de recommandation nutritionnelle, à l’image de deux brèves dans ce numéro.

Dans la littérature, de nombreux articles explorent les effets d’une alimentation intuitive sur la quantité et la qualité des prises alimentaires. Vous trouverez, dans ce numéro, une étude montrant que la « pleine conscience
alimentaire » permettrait une moindre consommation de sucres et graisses. Les repères sont importants pour une consommation raisonnée de sucre(s) mais l’écoute de tous les signaux alimentaires doit aussi faire partie de l’éducation dès le plus jeune âge.

Documents joints


Documents supports :
Brèves du Sucre n°73