L’industrie française de la raffinerie est très ancienne. En 1735, 15 raffineries installées dans les ports travaillaient le sucre produit dans les colonies. A la Révolution, on en comptait notamment 25 à Orléans, 26 à Bordeaux, 5 à Nantes, 15 à Marseille. Vers 1850, il y avait 300 raffineries en activité pour l’ensemble de la France. Il n’en restait plus que 50 en 1860, 26 en 1913, 19 en 1939, et seulement 18 en 1960, et 15 raffineries en 1987. Aujourd’hui, il n’y a plus de raffineries en France.