Utilisant les propriétés organoleptiques et technologiques du sucre, les fabricants (artisans, restaurateurs, industriels…) incorporent ce qui est nécessaire pour que le produit fini ait le goût, la texture, la structure, la couleur, la durée de conservation… recherchés par les consommateurs. Les fabricants ajoutent la juste quantité de sucre à leurs recettes.
Les consommateurs plébiscitent les produits déjà sucrés proposés par l’industrie alimentaire, tout en redécouvrant la pâtisserie maison. Les recettes de produits sucrés, qu’elles soient industrielles ou confectionnées maison, contiennent globalement moins de sucre qu’il y a vingt ans.