Tout dépend des quantités consommées. La prise de poids résulte d’un déséquilibre entre apports alimentaires et dépenses énergétiques. Aucune donnée scientifique n’a pu établir de relation directe entre prise de poids et consommation de sucre, en dehors d’apports caloriques excessifs et de grignotages. Absorbé en quantité raisonnable, dans le cadre de repas structurés, le sucre ne peut être tenu pour responsable d’une prise de poids. Le facteur alimentaire n’est pas le seul déterminant dans le mécanisme de prise de poids. Le mode de vie sédentaire et la baisse d’activité physique quotidienne semblent directement liés à l’augmentation des cas d’obésité chez l’adulte et l’enfant. Il faut prendre en compte également l’individu dans son environnement, son contexte socio-économique et son héritage génétique.

 

Lire l’article « le sucre fait-il grossir ? »