Le terme « sucre complet » est une appellation uniquement commerciale et ne correspond pas à une mention clairement définie au plan réglementaire, à la différence des sucres blancs, sucres bruts et sucres roux (voir le décret 2008-1370 du 19 décembre 2008). Le sucre « complet » est généralement un sucre brut ou roux (plus de 85% de sucre sur la matière sèche). Les sucres bruts ou roux, qu’ils proviennent de la canne ou de la betterave à sucre, renferment une fraction non négligeable de « non-sucres », principalement de l’eau, des minéraux et des matières colorantes et aromatiques. Les teneurs en micronutriments, bien que supérieures au sucre blanc, demeurent modestes.