Les sucres cristallisés, également dénommés « sucres à l’état solide », ne sont pas soumis à l’obligation d’étiquetage d’une date de durabilité. Etant donné l’absence d’humidité du sucre cristallisé, il n’y a pas de risque microbiologique, de ce fait, il n’y a pas de Date Limite de Consommation (DLC) pour le sucre. D’autre part, en terme de goût, le sucre cristallisé est extrêmement stable, ce qui lui dispense également d’une Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO). La Directive européenne CE/79/112 sur l’étiquetage, modifiée récemment par la Directive européenne CE 2000/131, établit en effet une liste positive de denrées alimentaires dispensées d’un tel étiquetage, liste dans laquelle figurent les « sucres à l’état solide ».

 

1 CE 200/13 du 20 mars 2000, publiée le 6 mai 2000.